Our BLOG

Dar El Bacha, Musée des confluences à Marrakech

26Jan

Dar el Bacha, situé dans la médina de Marrakech, est l’un des plus beaux palais de la ville ocre. Aussi appelé « le palais du gouverneur », ou encore Dar el Glaoui, il a été construit au début du 20eme siècle

1/ Palais Dar El Bacha… un peu d histoire

 

Dar El Bacha a été la Résidence de Thami El Glaoui, nommé Pacha de Marrakech par un Dahir (décret) du Sultan Moulay Youssef en 1912. Thami el Glaoui, surnommé le « Seigneur de l’Atlas », a été l un des plus célèbre Pacha du Maroc. Il apporta son aide au maréchal Lyautey dans le cadre de la pacification du Maroc pour le compte du Protectorat Français.

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | glaoui - bureau marrakech dar el bacha

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | glaoui – bureau marrakech dar el bacha

Le palais Dar El Bacha était alors connu pour le train de vie fastueux du Pacha et ses magnifiques fêtes et réceptions , avec la présence  des grands de ce monde, notamment Winston Churchill et Jacques Majorelle, ami de Thami el Glaoui.

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | riad palais du glaoui

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | riad palais du glaoui

“Dar El Bacha” incarne une période complexe pour l’unité du royaume du Maroc durant la periode du protectorat français. En effet, en décembre 1950, Thami El Glaoui demanda au nouveau Sultan Sidi Mohammed, fils du Sultan Moulay Youssef, de ne plus “suivre“ le Parti Istiqlal, favorable à l’indépendance du Maroc envers la France et l’Espagne. A la suite d’une pétition de Tham el Glaou et de 23 autres pachas ainsi que de 323 Caïds, le nouveau sultan du Maroc, plus connu, quelques années plus tard sous le nom de Mohammed V, fut envoyé en exil en Corse puis a Madagascar.

Thami el Glaoui, au retour d’exil de Mohammed V en 1955, du se soumettre et mourût  des suites d’un cancer, dans sa Kasbah de Telouet, en 1956.

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | Sa Majesté le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef lors du retour d'exil

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech | Sa Majesté le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef lors du retour d’exil

2/ Ouverture fin 2017 du Musée des Confluences

Un Palais tel que Dar El Bacha, avec son luxe de décors, ses frontons ouvragés, ses murs peints, ses boiseries de cèdre, ses Plafonds a caisson en bois de cèdres, aux motifs géométriques et floraux, ses zelliges de Style arabo andalou a tout pour abriter, au 21eme siècle, un grand musée et être accessible au public.

Après plusieurs années de travaux, les locaux ont été réhabilité et l’offre muséale mise en place. Sa majesté le Roi Mohamed  VI a d’ailleurs visité le chantier de rénovation et de reconversion en janvier 2017. Ce nouvel espace muséographique a ouvert ses portes partiellement le 18 décembre 2017. Mehdi Qotbi, président de la Fondation des musées, supervise le site.

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |Dar-el-Glaoui-Marrakech

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |Dar-el-Glaoui-Marrakech

Ce projet disposera d’un espace d’exposition dédié à l’art de l’Islam. Seront exposés des écritoires, des tablettes et divers objets liés à la science et aux savoirs de la culture islamique.

Un espace réservé à la collection internationale de Patty Cadby Birch, représentant les quatre continents (Amérique, Afrique, Europe, Asie), est également prévu. Patty Birch était une Archéologue mais surtout une amoureuse de la ville de Marrakech. Philanthrope et raffinée, elle est arrivée dans les années 80, alors que la Jet Set était magnétisé par le Romantisme Exotique de Marrakech. Elle a légué sa collection personnelle au Royaume du Maroc. Plus de 3000 objets anciens, trésors archéologiques ainsi que bijoux et armes datant des civilisations maya, crétoise et chinoise, constituent cette collection. Les objets d’art s’étalent de 5000 ans avant J-C jusqu’à nos jours.

Enfin, un espace dédié aux expositions temporaires sera accessible

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech

Dar el Bacha Musee des Confluences Palais Pacha Glaoui Marrakech

3/ FNM & MUCEM

Depuis 2014, c est la Fondation nationale des musées (FNM) du Maroc, qui est en charge de la rénovation du Palais Dar El Bacha à Marrakech.

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |Patio Jardin Riad Dar El Bacha

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |Patio Jardin Riad Dar El Bacha

Rebaptisé Dar El Bacha – Musée des Confluences, il constitue 2eme musée a Marrakech géré par la FNM. Le premier Lieu Artistique sous la coupe de la FNM à Marrakech étant le Musée Dar Si Said, en Medina. A travers le Maroc, la FNM gère plus d’une dizaine d’autres musées, tels  que le Musée de la Céramique de Safi, le Musée Archéologique de Tetouan, le Musée Mohamed VI d’art Moderne et Contemporain de Rabat-Salé, le Musée Al Batha de Fès ou encore Musée la Kasbah des cultures méditerranéennes de Tanger, pour n’en citer que  quelques uns.

Créé en 2013, le Mucem, Musée des civilisations de l’Europe et de la méditerranée, qui se situe a Marseille en France, travaille en collaboration avec la FNM. Depuis leur création propre, le Mucem et la FNM sont étroitement liés par une convention entre les deux institutions en vue de mettre en place des échanges d’expertises en terme de recherche scientifique et de formation. Le Mucem a pour objectif de collectionner et présenter au public  des biens culturels représentatifs des Arts et Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Par exemple, l’exposition « Splendeurs de Volubilis, bronzes Antiques du Maroc et de la Méditerranée » qui a vu le jour à Marseille en 2014, exposait des pièces maitresses de la collection du Musée archéologique de Rabat.

4 / Lieux Saints partagés. Au croisement des trois religions monothéistes | La 1ere Exposition temporaire

La FNM (Fondation Nationale des Musées) et le Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée de Marseille) ont signé en janvier 2017 une convention de partenariat pour la présentation de l’Exposition « Lieux Saints partagés » au Musée des confluences de Dar El Bacha à Marrakech à l’automne 2017.

« Lieux saints partagés » est la toute première exposition temporaire ouverte au public depuis la réouverture du Palais de Dar El Bacha en musée des Confluences. A noter que la réhabilitation de ce palais de Marrakech inclut la création de plusieurs espaces dédiés à l’art de l’islam, à la culture marocaine ainsi qu’à des expositions temporaires.

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints

« Cette exposition pose un regard différent sur les pratiques religieuses des peuples méditerranéens et met en exergue les interactions et  l’échange entre les trois religions monothéistes, hier comme aujourd’hui, ce qui est l’un des phénomènes les plus intéressants de la région » indique la FNM dans son communiqué. En faisant découvrir des figures, des lieux et des pratiques, l’exposition est élaborée comme un parcours au cœur d’une Méditerranée multiculturelle. La volonté est de faire observer aux visiteurs “ces phénomènes méconnus qui concernent pourtant des millions de personnes autour de la Méditerranée”, continue le président de la FNM Mehdi Qotbi. L’exposition montre les points communs entre les religions chrétienne, juive et musulmane. Elle apporte des preuves historiques du passé commun, d’échanges, de tolérance et d’union entre les trois religions. Souvent opposées dans l’actualité méditerranéenne, les trois religions monothéistes se ressemblent bien plus  que l’on pourrait le croire.

L’exposition « Lieux Saints partagés » a été présentée tout d’abord au Mucem, à Marseille, d’avril à août 2015. Elle est ensuite partie au Musée national du Bardo à Tunis, du 19 novembre 2016 jusqu’au 13 février 2017. Du 18 décembre 2017 au 19 mars 2018, l’exposition est visible au Musée des confluences Dar El Bacha de Marrakech

Pour le Maroc, l’exposition a été adapté en insistant sur les lieux sacrés partagés du Royaume. Les visiteurs pourront également s’intéresser à l’aspect anthropologique de certains monuments et lieux sacrés et voir œuvres d’art et objets provenant de collections marocaines tout autant que du Mucem

Lieux Saints Partagés est une exposition hautement symbolique consacrée aux 3 religions : Autre culture, la culture de l’autre. Une belle réponse aux poussées identitaires, communautaristes ou extrémistes actuelles. La cohabitation, l’échange et le dialogue restent des notions portées en permanence par sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed 6. Du 18 décembre au 19 mars 2018

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |symbole ISLAM-CHRISTIANISME

dar el bacha musee confluences marrakech lieux saints |symbole ISLAM-CHRISTIANISME

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Rue Dar El Bacha – Médina de Marrakech

Ouverture : tous les jours sauf le mardi  de 9h00 à 16h00.

Tarifs d’entrée : 30dhs pour les nationaux, 60 dhs pour les étrangers et gratuit pour les enfants et étudiants

Vendredi : gratuit pour les nationaux. et les résidents étrangers au Maroc